Rejoindre SCCC

COMMANDITAIRES DE LA SCCC


Prismacolor


Deserres


Derwent

Un grand merci à nos parrains
pour leur soutien généreux.
Si vous souhaitez parrainer le
SCCC, s'il vous plaît contactez Gordon Webster
.

Outils & Techniques

Vous avez vos crayons et vous êtes prêt à commencer à travailler sur la surface de votre choix. Mais avant cela, il ya quelques autres informations que vous devez savoir. Des choses qui peuvent rendre votre travail (pour créer la meilleure œuvre d’art possible) un peu plus facile.

APPLICATION DE LA COULEUR
 
Le crayon de couleur peut être appliqué de manière efficace dans une multitude de manières. Les plus courantes sont : hachurations, pointillés, superposition de couches de couleur et le brunissage. Ces techniques peuvent être appliquées aussi légèrement que fortement. Une bonne règle de base est de travailler avec une pression légère, du moins au début. Le mélange des couleurs exige douceur et patience, et, comme la couleur des crayons est un peu translucide, chaque couche aura une incidence sur la prochaine. Le brunissage, d’autre part, se fait toujours fortement, afin d’effacer la texture du support et ainsi fondre les couleurs ensemble. L’effet est extrêmement riche et picturale, mais pour des raisons évidentes, il est beaucoup plus facile de le pratiquer sur une surface lisse.
Certaines marques offrent un crayon spécial sans pigment se nommant «mélangeur incolore» qui peut être utilisé pour polir ou pour lisser les zones plus texturés. L’avantage est qu’il mélange et lisse la surface et ce, sans ajouter une autre couleur à l’amalgame de couleur déjà existente.
Sanford Prismacolor propose une gamme de «Art Stix», qui sont des crayons épais sans casier de bois les protégants. Ils sont merveilleux pour couvrir les grandes surfaces du papier rapidement. L’Art stix ressemble à bâton de forme rectangulaire et il n’est pas destiné à être affiné mais il possède des angles vifs et il est possible de les couper ou de les casser pour de nouvelles arrêtes.

DÉPLOIEMENT DE LA COULEUR
 
Avec les techniques ci-dessus, vous avez été en mesure d’appliquer votre couleur. Mais peut-être vous n’êtes pas tout à fait satisfait avec le résultat. Ou peut-être vous désirez une technique plus facile. Les Solvants, tels que l’essence minérale inodore, est particulièrement utile si votre surface est rugueuse et que vous voulez remplir tous les petits trous blancs du papier, ou si vous avez une grande surface à couvrir. Assurez-vous que vous travaillez dans un endroit bien ventilé et que la surface sur laquelle vous travaillez peut prendre le solvent. Faîtes un test: appliquer de la couleur sur une feuille de pratique, trempez votre pinceau dans le solvant et étalez-le sur la couleur. Vous serez étonné de voir le résultat. Vous pouvez le laisser tel quel, ou vous pouvez retravailler par-dessus avec les crayons lorsque ce sera sec.
Il n’est pas très efficace de travailler le pigment avec les doigts. Il y a des choses que vous pouvez utiliser, dont l’efficacité dépend de votre technique d’application ; serviettes en papier, chiffons, tortillons ou des brosses dures. Chacune de ces techniques propagera la couleur différemment et c’est pourquoi vous devez pratiquer d’abord sur une surface assez solide. Veillez à ne pas tacher de couleur les zones que vous souhaitez garder propres. Les tortillons, les Q-Tips peuvent adoucir la couleur dans les petites régions. Ils peuvent être utilisés comme des pinceaux pour ajouter le moindre détail de couleur dans les zones non pigmentées. Les gommes à effacer aussi peuvent être utilisées comme pinceaux quand il y a assez de pigment à frotter.

ENLEVER LA COULEUR
 
Vous avez fait une erreur… Que faire maintenant? Le premier instinct est de trouver une gomme à effacer mais le crayon de couleur, en raison de la cire / teneur en huile sont difficile à effacer. Effacer, en particulier dans les zones où il ya beaucoup d’application de couches de couleur, pourrait créer des tâches sur le papier de façon permanente. Vous devriez aussi éviter d’effacer si votre support est délicat.
La meilleure façon d’éviter les erreurs consiste à travailler lentement et avec précaution. De petites erreurs sont plus faciles à gérer que les grandes. Les corrections importantes sont toujours plus difficiles à gérer quel que soit votre technique, mais si votre surface est suffisamment rigide et votre travail plus pictural ou texturé, vous trouverez que le crayon de couleur peut être étonnamment indulgent.

Gommes à effacer
Même si effacer n’est pas toujours la meilleure solution, il peut encore sauver la situation, surtout si vous travaillez sur un support pouvant résister à l’abus. Les types d’effaces les plus courantes sont : des gommes à effacer en plastique blanc ou en vinyle, et la mie de pain (ou gomme malléable). Assurez-vous qu’ils sont propres lorsque vous les utilisez, ou vous verrez apparaitre de la couleur indésirable dans la surface de votre travail.
Les effaces mies de pain sont malléables et très douces sur la surface de travail. Elles sont principalement utilisées pour soulever la couleur plutôt que de la supprimer totalement. Vous pouvez détacher des morceaux extrêmement petits pour les endroits difficiles à atteindre. Les gommes à effacer en vinyle ne sont pas dures, mais elles sont beaucoup plus solides que la mie de pain et un effaçage aggressif peut modifier la texture de votre surface.
Les gommes à effacer en bâton de vinyle sont disponibles dans des supports de plastique et vous pouvez les utiliser pour effacer beaucoup plus facilement les zones très petites. Ils peuvent enlever plus de matière que les mies de pain. Les gommes à effacer à batterie électrique peuvent éliminer presque tout le crayon sur le papier, souvent avec très peu de dommage sur la surface.
Ils sont particulièrement pratiques pour les effets de lumière car ils laissent souvent très peu de coloration derrière.
Vous pouvez aussi bien les nettoyer et obtenir de nouveaux angles nets en les frottant quelques secondes sur du papier sablé.
Il ya aussi des gommes à effacer roses, le genre que vous avez utilisé à l’école primaire. Évitez celles-ci, car elles sont généralement beaucoup trop abrasives. Elles effacent le pigment, mais elles ont tendance à endommager le support et laissent souvent une tache rose sur le papier.
Enfin, ne pensez pas effacer quelque chose uniquement pour éliminer la couleur ou pour nettoyer les erreurs. Effacer pour créer de merveilleux effets de texture. Même les gommes dures peuvent parfois être utilisées comme des pinceaux sur des couches de pigment lourds. Expérimentez!

Ruban (collant à faible adhérence)
Un autre outil à la fois pour enlever la couleur et pour la création de certaines textures est le ruban collant (à faible adhérence). Poser le ruban adhésif sur la zone que vous voulez éclaircir, appuyez légèrement et retirez soigneusement. Il doit y avoir assez de pigment sur le papier sinon le ruban risque de déchirer la surface. C’est aussi pourquoi il est moins risqué d’utiliser du ruban adhésif à faible adhérence.

Frisk Film
Le «Frisk film» est plus doux que le ruban collant et vous pouvez l’utiliser pour supprimer des formes spécifiques et des lignes sur la surface.

Les Lames de Rasoir
Évidemment, elles ne sont pas appropriées pour tous les supports, mais elles sont merveilleusement souples si vous pouvez les utiliser. Elles doivent, bien entendu, être manipulées avec soin. Une lame affûtée peut effacer et souligner l’éclat d’une goutte de rosée et/ou un seul brin de cheveu. Une lame peut être utilisée pour gratter de vastes zones de pigment, soit comme préalable à d’autres réparations ou comme un moyen d’atteindre certains effets.

AUTRES OUTILS UTILES

Aiguisoires
Quelque soit votre technique, vous constaterez qu’un bon taille-crayon est indispensable et certains sont meilleurs que d’autres. La plupart des artistes qui utilisent les crayons de couleur préfèrent garder leurs pointes de crayons très aiguisées, car il est généralement beaucoup plus facile de travailler avec une pointe aiguisée. Il ya trois types d’aiguisoires : à main, à piles et électriques. Pour un taille-crayon de poche, assurez-vous que le crayon glisse facilement et confortablement dans le trou, et que la lame soit aiguisée. Quand la lame commence à s’abîmer, elle aiguisera mal et brisera le crayon. Un avantage de l’aiguisoire de poche est qu’il est possible d’affiner le crayon un tout petit peu à la fois et de voir les résultats au fur et à mesure. Bien que la plupart des artistes préfèrent que leurs crayons soient taillés, certains font beaucoup de mélange, de polissage et de brunissage avec des mines de crayons arrondis (non-aiguisées) pour faciliter l’application.
Les aiguisoirs à piles et électriques sont un bon investissement. Ils permettent de sauver vos mains et poignets et si vous aiguisez sans cesse, c’est une considération importante. Certains ont des trous pour s’adapter à différentes tailles, ce qui est très pratique si vous utilisez plus d’une marque de crayon (certaines sont plus grandes que d’autres). Achetez les meilleurs que vous pouvez vous permettre. Les aiguisoires de moindre qualité peuvent casser les mines et endommager les crayons.

Les rallonges ou extensions de crayons
L’aiguisage finira par manger les crayons, et avant que vous le remarquiez, ils seront trop courts pour tenir correctement dans vos mains. Nous jetterions une tonne d’argent par les fenêtres sans les rallonges de crayons. Quand le crayon devient trop court, vous devez le placer dans le prolongateur. L’extension devrait le tenir fermement pour qu’il ne bouge ou ne glisse pas et il doit se tenir parfaitement dans votre main. Avec une rallonge, vous pouvez utiliser des crayons qui sont moins d’un pouce de long.
Lorsque les crayons sont trop petits même pour l’extension, mettez de la colle aux deux extrémités et coller les bouts ensemble. Utilisez le crayon collé comme vous le feriez avec un crayon ordinaire. Vous pouvez utiliser tous les derniers petits bouts de crayons de cette façon.

Les boucliers effaceurs
Ce sont des petites plaques de métal ou de plastique avec des formes découpées (tel un pochoir). Vous devez appuyer le pochoir sur la surface de travail, choisir la forme que vous souhaitez alléger ou effacer et frotter votre gomme à effacer sur elle. Et voilà !

Brosse de nettoyage
Une brosse est indispensable pour maintenir la surface de votre travail propre. Pendant que vous travaillez, les crayons ne cessent de répandre de minuscules morceaux et poussières de couleur. Parce qu’ils sont si petits, vous pouvez ne pas les remarquer jusqu’à ce que vous les essuyer/broyer dans l’image. Et souvent dans une zone que vous vouliez garder propre. Brossez régulièrement sur votre surface avec une brosse de nettoyage (ou une brosse Swiffer ou un pinceau appellé «mop») afin de vous débarrasser de ces taches. Faites attention, si vous avez appliqué des couches de couleurs très légères, la brosse ou le pinceau pourrait mélanger les couleurs ensembles. Ce qui pourrait créer un effet non désiré !

Le Gesso
Le gesso est disponible en tubes et en pots. Il est destinée à être appliquée sur un support avant votre travail, car il recouvre la surface complètement et forme une barrière entre votre travail et toute acidité présent dans le support. Les supports rigides (comme le Masonite) sont plus adaptés à l’application du gesso que les papiers. Car le gesso pourrait se fissurer et craquelé en séchant avec le mouvement du papier. Vous pouvez utiliser un pinceau ou un rouleau pour appliquer le gesso. Un rouleau vous donnera habituellement une couverture plus uniforme. En règle générale, au moins deux couches sont nécessaires. Vous devez également utiliser du papier sablé entre les couches afin de les lisser. Sauf si vous aimez l’idée de travailler sur une surface plus ou moins rugueuse.

retour à la faq

Share

Let's Play friv game and kizi games online 2014 with Online spiele Kostenlos Spielen. These magento themes are designed by TakoThemes.com.

hai hoai linh , thoi trang , apkdoom , doomdroid , tapkoi , diem thi dai hoc , hinh su , forex , apvs2013 , vay dep , ao so mi nu , thoi trang cong so ,